2020, « l’année de tous les dangers » pour le secteur associatif

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Les mesures de confinement ont aussi pénalisé le secteur associatif, qui a dû mettre à l’arrêt la plupart de ses activités rémunératrices. De nombreuses associations, notamment environnementales, craignent désormais que les dons ne se raréfient avec la crise économique, ce qui mettrait en péril la poursuite de leurs actions.

« 2020, c’est l’année de tous les dangers. » À l’évocation de la situation économique de la Ligue de protection des oiseaux (LPO), son directeur général, Yves Verilhac, ne cache pas son (…)

Lire la suite

Info

/
,

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*