500 € d’amende requis pour le décrochage du portrait d’Emmanuel Macron

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Jeudi 3 septembre 2020, trois « décrocheurs » de portrait présidentiel ont comparu ce jeudi 3 septembre au tribunal de Nantes. Ils sont poursuivis pour vol en réunion d’un portrait à la mairie d’Ancenis, en Loire-Atlantique, et refus de prélèvement ADN. Ils étaient accompagnés par plus de 115 personnes venues les soutenir devant le tribunal. Le procureur a requis 500 euros d’amende pour vol en réunion et 300 euros d’amende pour refus de prélèvement ADN. Le délibéré sera rendu le 17 septembre à 14 h. (…)

Lire la suite

Brèves

/

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*