À Calais, la mairie rase les bois où se cachent les migrants

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

La mairie de Calais a lancé une série de déboisements le long des routes et dans les zones de promenade, où les exilés ont l’habitude de camper. Elle empêche ainsi les migrants de s’installer et les repousse toujours plus loin de la frontière franco-anglaise. « On est frappé, gazé et maintenant traqué dans les bois », rage un Soudanais. Calais (Pas-de-Calais), reportage

Perché sur la crête d’un talus, entre deux arbres, Manuel déploie péniblement une bâche pour recouvrir sa tente. Ce Soudanais de 26 ans se (…)

Lire la suite

Reportage

/

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*