À Paris, la police expulse un camp d'exilés et les pourchasse dans les rues

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Lundi 23 novembre, vers 19 heures, des centaines de personnes migrantes avaient installé leur tente, place de la République, à Paris, afin de réclamer une « mise à l’abri ». Moins d’une heure plus tard, les forces de l’ordre ont commencé à arracher leurs abris de fortune, parfois encore occupés.

Les images diffusées sur les réseaux sociaux montrent des forces de l’ordre en roue libre, frappant des exilés et leurs soutiens — citoyens, élus, avocats.

PARIS – Face à face très tendu. Tensions toujours en cours (…)

Lire la suite

Brèves

/
,

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*