Antennes téléphoniques : des enfants italiens invoquent le principe de précaution

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Le tribunal de Turin examinera lundi 13 juillet le recours d’enfants qui dénoncent l’installation d’antennes-relais près de leur école pendant le confinement. S’il leur donne raison, le principe de précaution pourrait devenir en Europe un véritable instrument au service de la protection de la santé publique, expliquent les auteurs de cette tribune.

Hugo Mattei est professeur de droit civil, auteur de plusieurs publications sur les biens communs et l’écologie du droit, et avocat cosignataire du (…)

Lire la suite

Tribune

/
,
,
,

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*