Apprendre le langage des animaux pour mieux cohabiter

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Dans les récits d’anticipation qui composent l’« Autobiographie d’un poulpe », nouvel ouvrage de Vinciane Despret, s’expriment des spécialistes des langages animaux : les thérolinguistes. La philosophe trace dans cette utopie poétique un chemin vers un monde paisible où animaux humains et non-humains cohabitent.

Il est des livres qui, tel le poulpe, échappe à toute préhension. Le dernier livre de Vinciane Despret est de ceux-là. Avec son Autobiographie d’un poulpe — et autres récits d’anticipation (Actes (…)

Lire la suite

Tribune

/
,

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*