Arbres coupés par centaine… Après le confinement, la gueule de bois des forêts tunisiennes

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

En Tunisie, des bûcherons clandestins ont profité du confinement pour couper 400 chênes zéens pluricentenaires, afin, selon les autorités de les transformer en charbon. Dans une région marquée par le chômage, la coupe de bois illégale semble être le seul moyen de subsister.

Lire la suite

Reportage

/
,
,

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*