Au Brésil, des mines de sel font s'effondrer des quartiers entiers

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Dans le Nordeste brésilien, plus de 55 000 personnes ont déménagé depuis 2020 sous la menace d’effondrements dus au minage du sel par Braskem, poids-lourd mondial de la pétrochimie. Alors que près de 7 000 familles n’ont toujours pas été indemnisées, certains réoccupent leurs maisons. Une grosse mobilisation est prévue vendredi 3 décembre.

Maceió (Alagoas, Brésil), reportage

Muni d’un marteau et d’un burin, Ronaldo Ferreira vient à bout en quelques secondes du parpaing qui mure sa porte d’entrée. « J’ai (…)

Lire la suite

Reportage

/

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*