Au Burkina Faso, la fierté des femmes cultivant la « ceinture verte »

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Pratiquement abandonnée, la ceinture verte de Ouagadougou, sorte de bouclier écologique au Burkina Faso, revit depuis 2018. Avec une dimension sociale plus affirmée, au profit des femmes et des déplacées intérieures.

Ouagadougou (Burkina Faso), reportage

Dans un quartier du nord de Ouagadougou, la capitale du Burkina Faso, les yeux maltraités par la poussière se consolent à la vue d’une étendue de verdure. Le vent y improvise une valse à trois temps avec de grands feuillus. Même en cette saison des (…)

Lire la suite

Reportage

/

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*