Au Honduras, les assassinats d'écologistes se multiplient

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Juan Carlos Cerros Escalante, 41 ans, un des représentant du peuple indigène Lenca, a été abattu le 23 mars par des hommes masqués, devant ses enfants, dans la rue, près de la ville de San Antonio, dans le nord-ouest du Honduras , selon le quotidien La Prensa.

Carlos Cerros était président d’un groupe de défense local, Communautés unies, et faisait campagne contre une centrale hydroélectrique dans la région.

C’est la dernière en date des nombreuses attaques contre les écologistes dans ce pays, l’un des (…)

Lire la suite

Info

/
,

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*