Cancers, diabète… à Fos-sur-Mer, les habitants malades de leurs usines

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Après sept années d’investigations, l’étude « d’épidémiologie populaire », à Fos-sur-Mer (Bouches-du-Rhône), a rendu son diagnostic définitif et dressé un état des lieux consternant sur la santé dégradée de ses habitants. Fos-sur-Mer comprend 400 installations industrielles, parmi lesquelles 58 sites classés Seveso, des raffineries de pétrole, des centres de stockage de gaz, des usines chimiques et métallurgiques, des dépôts pétroliers, des incinérateurs et des aciéries. C’est l’une des plus grandes zones (…)

Lire la suite

En bref

/
,

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*