Catastrophe écologique en Arctique : la dépollution prendra des années

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Le 29 mai, 21 000 tonnes de carburant d’une centrale thermique se sont déversées dans une rivière de l’Arctique. Tandis que les opérations de dépollution se poursuivent, l’enquête met en cause l’état des infrastructures de la centrale. Moscou (Russie), correspondance

Dans le grand Nord, les équipes de sauvetage – composées de 600 personnes environ – continuent le nettoyage de la marée noire survenue après la fuite massive de carburant, le 29 mai, provenant d’un réservoir d’une centrale thermique de (…)

Lire la suite

Info

/
,
,

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*