CDG Express : la justice interdit les travaux là où vivent des espèces protégées

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Pour le tribunal administratif de Montreuil (Seine-Saint-Denis), le projet de liaison ferroviaire du Charles-de-Gaulle Express ne présente pas un « intérêt public majeur ». Dans une décision rendue lundi 9 novembre, il rejette la dérogation accordée pour mener des travaux dans des zones où se trouvent des espèces protégées.

La ligne ferroviaire, qui doit relier la gare de l’Est à l’aéroport CDG en vingt minutes, est pourtant présentée comme essentielle par les autorités. Mais pour le tribunal, le contexte a (…)

Lire la suite

Brèves

/
,
,

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*