Chute du mur de Berlin : les écologistes étaient en première ligne

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Le gouvernement de l’Allemagne de l’Est, lancé dans une course effrénée au productivisme et à l’industrialisation, redoutait les défenseurs de l’environnement. Et pour cause : ils furent une force motrice du mouvement citoyen qui a balayé le régime totalitaire. Berlin (Allemagne), correspondance

« Les mains en l’air ! Éteignez les rotatives ! » : dans la nuit du 25 novembre 1987, une unité de vingt hommes de la police politique est-allemande, la Stasi, prenait d’assaut la Umweltbibliothek, à Berlin. Créée dans (…)

Lire la suite

Info

/
,
,

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*