Crise climatique : la Chine refuse de payer la note des pays riches

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Plus gros émetteur mondial de CO2, le pays ne financera probablement pas le fonds pertes et dommages acté durant la COP27, selon l’économiste Jean-Joseph Boillot. Ce fonds doit aider les pays plus vulnérables au réchauffement climatique.

Jean-Joseph Boillot est économiste et chercheur à l’Institut de relations internationales et stratégiques (Iris), spécialiste des économies émergentes.

Reporterre — La Chine s’est faite discrète durant la COP27. Première émettrice de CO2 à l’échelle planétaire, elle met (…)

Lire la suite

Entretien

/
,

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*