Dans le Finistère, une « école alternative » pour les migrants

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Au printemps 2018, dans un village de 600 habitants, une association bretonne a ouvert l’école alternative des Monts d’Arrée. Gérée par des bénévoles, elle a accueilli sa deuxième promotion de quinze personnes migrantes en septembre 2019. Elles y apprennent le français, le breton, les sciences… et en profitent pour se reconstruire. Cloître-Saint-Thégonnec (Finistère), reportage

La bâtisse aux murs crème ressemble à n’importe quelle autre dans cette rue principale du Cloître-Saint-Thégonnec, commune (…)

Lire la suite

Alternatives

/
,

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*