Dans les Landes, une prison-ferme pour alléger la peine

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Dans les Landes, une ferme agroécologique fait travailler des femmes détenues en fin de peine. Ouverte à l’automne 2020, la ferme Emmaüs Baudonne est la première structure à l’échelle européenne à proposer ce placement à l’extérieur pour les femmes emprisonnées.

Tarnos (Landes), reportage

Alexandre Azarian retire un instant sa casquette pour se gratter la tête. Le maraîcher réfléchit aux raisons qui font que Pythagore n’est pas de son côté ce matin. Car au bout du ruban étiré pour mesurer les futures (…)

Lire la suite

Reportage

/
,
,
,

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*