Décrocheurs de portraits : une série de relaxes légitime la lutte pour le climat

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Ces dernières semaines, la justice a relaxé quatre fois des « décrocheurs » de portrait d’Emmanuel Macron, notamment au nom de la défense de la liberté d’expression. Après des condamnations à des amendes avec sursis, les militants climatiques se réjouissent de ce nouvel intérêt des juges pour le caractère politique de leur action. Ils attendent maintenant une décision de la Cour de cassation, qui fera jurisprudence.

Une, deux, trois, quatre… Les décrocheurs de portraits d’Emmanuel Macron énumèrent avec (…)

Lire la suite

Enquête

/
,
,

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*