Deux décrocheurs de portrait présidentiel relaxés à Strasbourg

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

C’est une seconde victoire pour les décrocheurs de portrait d’Emmanuel Macron. Après le tribunal d’Auch (Gers), c’est au tour du tribunal de Strasbourg (Bas-Rhin) de rendre une décision historique. Jeudi 3 décembre, la cour de justice a relaxé Charles et Christine, deux décrocheurs de portrait, au motif de la liberté d’expression.

Les activistes avaient emporté une affiche présidentielle le 29 juillet 2019 lors d’une action à la mairie de Lingolsheim, à la suite de l’appel national d’Alternatiba et (…)

Lire la suite

Brèves

/
,

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*