Dole. Bel n’a pas attendu la guerre en Ukraine pour économiser l’énergie

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Cet article est paru en premier sur https://www.leprogres.fr/

https://cdn-s-www.leprogres.fr/images/E10800B7-48FD-474D-BCBE-2041F30498CC/NW_listB/le-directeur-jerome-evrard-(a-droite-ici-en-compagnie-d-emmanuel-jonquoy-le-responsable-methode-maintenance)-s-est-engage-sur-la-voie-de-la-recuperation-energetique-efficace-photo-progres-matthieu-lambert-1674576555.jpg

Engagé dans un « processus vertueux » depuis cinq ans, le fabriquant d’Apéricubes a investi et pris des mesures pour limiter ses coûts énergétiques. Bienvenues alors que la facture bondit.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*