#Edito 👉 Retrouvez un extrait de l’Ă©dito de Julien Perrot de notre nouveau numĂ©ro la Revue Salamandre (n°279)  » Mes beaux sapins…

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Cet article est paru en premier sur https://www.facebook.com/revue.la.salamandre

https://scontent-dus1-1.xx.fbcdn.net/v/t39.30808-6/408197888_793647169439976_3382294065996326303_n.jpg?stp=dst-jpg_p720x720&_nc_cat=106&ccb=1-7&_nc_sid=3635dc&_nc_ohc=2OuFnnhXUS4AX_a9RU2&_nc_ht=scontent-dus1-1.xx&edm=AJdBtusEAAAA&oh=00_AfBxJA-6kPkctUBo4i9kpuWSn3nXa4KDfC_jqsKqrnd8Gw&oe=65956442

#Edito 👉 Retrouvez un extrait de l’Ă©dito de Julien Perrot de notre nouveau numĂ©ro la Revue Salamandre (n°279)  » Mes beaux sapins  » :

 » Il fait un peu chaud pour la saison, mais l’air est tempéré par une végétation luxuriante qui recouvre pratiquement toutes les habitations.

L’air est extraordinairement pur et pour cause : il n’y a plus un seul moteur à essence dans toute la ville ni un seul avion dans le ciel. Ce qu’on entend, ce sont surtout le chant des oiseaux, le rire des enfants, le klaxon des vélos et les transports en commun. J’ai l’impression qu’ici, on se porte nettement mieux qu’avant.

Et puis, la modération dans l’usage des écrans a libéré tellement de temps… Les gens ont réappris à se parler dans la rue, à vivre localement, à faire durer les objets.

En se déconnectant du superflu, tout le monde s’est reconnecté à la terre en participant un ou deux jours par semaine aux cultures collectives.

Difficile au début pour certains, mais finalement tellement gratifiant. Et à la portée de tous avec des agriculteurs-coachs épanouis.

Ça donne du sens et une tout autre saveur à ce qu’on mange.

En fait, la joie de faire ensemble a remplacé celle d’acheter toujours plus et toujours plus vite.

La fuite en avant a cédé la place au low-tech. Quelle modernité !

Un petit cri aigu me fait sursauter. Il dissipe mon rêve. C’est un roitelet qui sautille sur la branche d’un grand sapin, juste au-dessus de mon sac de bivouac.

Le jour se lève sur la vallée couverte de givre. Il est temps de revenir à cette fin 2023 pour vous souhaiter une magnifique nouvelle année.

De tout coeur, restons positifs, imaginons un avenir qui fait sens.
Et engageons-nous Ă  fond, avec une joyeuse rage.

Soyez le premier Ă  commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*