En Aveyron, des amendes « sans contact » pleuvent sur les militants

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Depuis l’été 2020, des dizaines de militants du département reçoivent des amendes à la suite de manifestations, sans avoir été directement verbalisés. Pire, tous n’ont même pas la possibilité de contester l’affaire devant un tribunal. Les autorités, elles, restent silencieuses. Millau (Aveyron), correspondance

Quel est le comble pour un militant poursuivi ? D’ignorer comment il a été verbalisé et qu’on lui refuse l’audience lors de laquelle il devrait être condamné. C’est qui arrive à de nombreux militants (…)

Lire la suite

Info

/
,

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*