En mars, le gouvernement a lancé l’achat de gaz lacrymogènes plutôt que des tests du coronavirus

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Etrange choix du gouvernement français, en mars.

Le 3 mars, il a publié l’appel d’offre de gaz lacrymogènes pour plus de 3,6 millions d’euros, « au profit de la police nationale et de la gendarmerie nationale » , précisément des « Aérosols CS à diffusion dispersive petite capacité (40 à 50 ml) », des « Aérosols CS à diffusion dispersive moyenne capacité (300 ml) » et des « Aérosols CS à difffusion dispersive grande capacité (500ml) ». Télécharger l’avis d’achat :

En revanche, ce n’est que le 28 mars que le (…)

Lire la suite

Info

/
,

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*