Fragilisé par la sécheresse et le Covid, le nucléaire a besoin du charbon

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Cette année, la France a mis en route ses centrales à charbon bien plus tôt que d’habitude. La raison : quatre réacteurs nucléaires sur dix sont à l’arrêt, du fait d’opérations de maintenance décalées à cause du Covid mais aussi de la sécheresse, qui rend impossible le refroidissement des installations.

C’est une décision lourde de conséquences, équivalent à l’émission en CO2 de plusieurs millions de véhicules. Ces dernières semaines, la France a décidé de rallumer ses centrales à charbon pour faire face à une (…)

Lire la suite

Info

/
,
,

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*