Il faut interdire la pêche au vif, cruelle et d'un autre âge

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

La pêche au vif, qui utilise un poisson vivant comme appât, est une pratique cruelle, non essentielle, et incohérente avec l’évolution des connaissances scientifiques sur la sensibilité des poissons, dénonce l’auteure de cette tribune. Elle souligne son illégalité au regard du Code pénal. Alors qu’attend le gouvernement pour l’interdire, comme d’autres pays européens ?

Amandine Sanvisens est cofondatrice de l’association PAZ, particulièrement engagée contre la pêche au vif, et directrice de l’association (…)

Lire la suite

Tribunes

/
,
,

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*