La grippe aviaire met à rude épreuve l'élevage paysan

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Dans le Sud-Ouest, il faut absolument fermer toute porte d’entrée au virus de la grippe aviaire et donc claustrer les canards, assurent les experts. Refus net des petits producteurs. Ils estiment qu’on se trompe de cible en accusant le plein air et plaident pour une désintensification des élevages industriels.

C’est une épidémie qui sera contrôlée plus rapidement que celle de Covid-19. « On est en train d’endiguer la vague », se félicite Gilles Salvat, directeur de la santé et du bien-être animal à (…)

Lire la suite

Info

/
,

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*