La justice donnera-t-elle raison aux décrocheurs de portraits de Macron ?

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

La plus haute juridiction de l’ordre judiciaire français a étudié mercredi 23 juin les condamnations de seize « décrocheurs » de portraits présidentiels. Les magistrats doivent décider si leur action relève ou non de l’état de nécessité et de la liberté d’expression. Un arrêt qui pourrait faire jurisprudence pour les mouvements de désobéissance civile.

Peut-on désobéir à la loi pour alerter sur l’urgence climatique ? C’est sur cette épineuse question que les magistrats de la Cour de cassation vont devoir statuer. (…)

Lire la suite

Info

/
,

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*