La tentation d'un réensauvagement autoritaire

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

La vision d’une Europe où la nature sauvage reprend ses droits sur d’immenses territoires décrite par Gilbert Cochet et Béatrice Kremer-Cochet dans « L’Europe réensauvagée. Vers un nouveau monde » a de quoi faire rêver. Leur projet s’inscrit cependant dans une logique très verticale, avec un rôle déterminant laissé aux capacités autoritaires des États dans la mise en place et la préservation de ce réensauvagement qui tend à reléguer l’humain au rang de spectateur.

Des bisons galopant en toute liberté dans les (…)

Lire la suite

Tribune

/
,
,

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*