La vogue de la pêche à l’aimant : des déchets plutôt que des poissons

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

La pêche à l’aimant consiste à retirer de l’eau des déchets métalliques. Elle sert aujourd’hui à nettoyer les bas-fonds du Rhône et de la Saône. Cependant, ce loisir n’est pas sans risque pour la vie aquatique. Lyon, reportage

« Crochet ! » L’injonction claque dans l’air. « L’aimant est coincé, je crois que c’est une moto. Utilise ton crochet pour l’aider à remonter. » Des mains s’activent, des cordes se tendent dans l’eau de la Saône. La manœuvre est complexe, il faut une dizaine de minutes et de bras pour (…)

Lire la suite

Reportage

/
,
,

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*