Le climat pourrait être plus sensible que prévu aux émissions de gaz à effet de serre

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

L’augmentation du niveau de dioxyde de carbone (CO2) dans l’atmosphère pourrait avoir un impact plus important que prévu sur le climat. C’est ce qu’explique Timothy Palmer, professeur de physique climatique à l’Université d’Oxford, dans un article publié le 26 mai sur le site de la revue Nature.

Depuis les années 1980, les connaissances sur la sensibilité climatique (c’est-à-dire l’évolution de la température de l’atmosphère terrestre en réponse à un changement donné du système climatique) ont peu évolué. (…)

Lire la suite

Brèves

/

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*