Le confinement a permis le retour du silence et du plaisir d’écouter

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Le confinement a entraîné une diminution du bruit créé par les transports motorisés. On a redécouvert et savouré les bruits discrets du voisinage, de la nature environnante. Cet épisode entraînera-t-il une prise de conscience durable des enjeux de la pollution sonore ?

« J’ai eu le Covid-19 le premier jour du confinement et je suis restée longtemps attentive uniquement aux bruits, raconte Karina. Il y avait quelque chose de nouveau et de réjouissant : le silence. Je pensais que c’était la fièvre qui (…)

Lire la suite

Enquête

/
,
,

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*