Le droit à un environnement sain est une liberté fondamentale

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Mardi 20 septembre, le Conseil d’État a reconnu le droit de vivre dans un environnement sain comme une liberté fondamentale. Une décision qui pourrait faciliter certaines procédures juridiques pour préserver le vivant.

Le droit à un environnement sain est déjà inscrit dans nos textes constitutionnels. La nouveauté, avec cette décision de la haute cour, c’est qu’il sera désormais possible d’invoquer le « le droit de chacun de vivre dans un environnement équilibré et respectueux de la santé » lors d’un (…)

Lire la suite

Reportage

/

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*