Le gouvernement rend possible le fichage en raison des opinions

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Un décret publié mercredi 2 décembre et repéré par le site d’information NextInpact prévoit que des fichiers de police pourront désormais contenir légalement des données sur les opinions des personnes.

L’article R236-13 du code de la sécurité intérieure prévoit donc désormais que « sont autorisés, pour les seules fins et dans le strict respect des conditions définies à la présente section, la collecte, la conservation et le traitement de données (…) relatives (…)a des opinions politiques, des convictions (…)

Lire la suite

Brèves

/

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*