Le mur anti-migrants aux Etats-Unis est un fléau pour la vie sauvage

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Le mur construit entre les Etats-Unis et le Mexique, symbole du mandat de Donald Trump, est toujours en place. Des milliers d’enfants font toujours partie des personnes enfermées dans des camps frontaliers. De nombreuses espèces sont perturbées voire mises en danger par cette muraille et les travaux qui l’accompagnent.

Tijuana (Mexique) et parc régional d’Otay (États-Unis), reportage

Une armée de cure-dents rougeâtres s’enfonce dans le désert mexicain. 680 kilomètres de pylônes de six mètres de haut (…)

Lire la suite

Reportage

/
,
,
,
,

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*