Le prix Nobel récompense CRISPR-Cas9, une technique de modification du vivant controversée

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Le prix Nobel de chimie 2020 a été attribué, mercredi 7 octobre, à Emmanuelle Carpentier et Jennifer Doudna, une chercheuse française et l’autre américaine, pour leur invention de l’outil d’édition du génome CRISPR-Cas9.

Cet outil moléculaire d’édition du génome, souvent présenté comme un « ciseau » permettant de couper l’ADN, est constitué de deux éléments : d’un côté, un brin d’ARN, de séquence homologue à celle de l’ADN que l’on veut exciser, et de l’autre, une enzyme, le Cas9. Dans la cellule, le brin d’ARN va (…)

Lire la suite

Brèves

/

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*