Le trafic de pangolin se poursuit malgré le coronavirus

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Selon l’association Robin des bois, qui suit particulièrement le trafic de la faune et de la flore sauvages, la douane de Malaisie a saisi le 31 mars 2020 à Port-Klang, en Malaisie, 6,16 tonnes d’écailles de pangolins d’une valeur estimée à 17,9 millions de dollars étasuniens, soit 2.900 $/kg. La destination finale ne pouvait être que la Chine, selon Robin des bois. Qui poursuit :
Cette saisie d’écailles est la plus importante réalisée en Malaisie depuis le début de l’année. Le conteneur transportait (…)

Lire la suite

Brèves

/
,

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*