Le vélo, petite reine du déconfinement

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Lors du déconfinement, les transports en commun souvent bondés risquent de connaître une baisse de fréquentation. Les associations espèrent que les usagers se reporteront vers le vélo, peu coûteux et bon pour la santé, et non vers l’automobile, source de pollution pouvant aggraver la crise sanitaire. Les villes – et les cyclistes – se préparent.

La voie est libre. Sur les boulevards parisiens, les pistes cyclables s’étendent à perte de vue, sans aucun vélo à l’horizon. Seuls quelques coursiers (…)

Lire la suite

Enquête

/
,

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*