Les aires marines mieux protégées en associant les communautés locales

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Pour protéger efficacement la biodiversité marine, mieux vaut impliquer les communautés locales. C’est ce que suggère une étude publiée le 4 mai dans la revue Science Advances. L’équipe de chercheurs a étudié l’évolution de la biomasse de poissons au sein de quatre aires marines protégées indonésiennes entre 2010 et 2016. Leurs résultats montrent que celles administrées main dans la main avec les populations indigènes et locales peuvent s’avérer plus efficaces que celles ayant uniquement recours aux sanctions. (…)

Lire la suite

En bref

/

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*