Les cinq décrocheurs de portraits d'Emannuel Macron relaxés à Auch

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

C’est une première : cinq décrocheurs de portraits d’Emmanuel Macron ont été relaxés par le tribunal d’Auch (Gers), mardi 27 octobre, au nom de la liberté d’expression.

Les activistes avaient décroché et emmené des affiches présidentielles en juin puis juillet 2019, à l’appel du mouvement Action non violente COP21, pour alerter sur l’inaction climatique et sociale du gouvernement. Poursuivis pour vol en réunion, ils encouraient cinq ans de prison et 75.000 euros d’amende.

Lors de leur audience, le 13 (…)

Lire la suite

Brèves

/
,
,

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*