Les gaz HFC, « bons » pour l'ozone, terribles pour l'effet de serre

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

L’épaisseur de la couche d’ozone évolue plutôt dans le bon sens grâce à un accord international contraignant. Sauf que, les gaz HFC, dorénavant utilisés par l’industrie du froid car non destructeurs de l’ozone, ont un effet de serre très supérieur à celui du CO2.

Avec une surface de 23,5 millions de kilomètres carrés, l’équivalent de trois fois la superficie des États-Unis ou de la Chine, le trou dans la couche d’ozone a atteint une dimension gigantesque à la fin de l’hiver austral 2020 qui s’achève, selon (…)

Lire la suite

Info

/

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*