Les oeufs de Pâques ont un goût amer pour les paysans du cacao

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

En Côte d’Ivoire, les gros acheteurs ont obtenu une baisse de 25 % du prix minimum garanti aux producteurs de cacao alors que le pays avait annoncé depuis plusieurs mois vouloir l’augmenter. Pourtant, la rémunération des petits producteurs est la clé pour rendre le cacao plus durable.

Le moment est plutôt mal choisi. À la veille du week-end de Pâques, grand moment de consommation de chocolat, le Conseil du café cacao, qui gère la filière en Côte d’Ivoire, a annoncé une baisse de 25 % du prix payé aux (…)

Lire la suite

Info

/
,
,

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*