Les plateformes de livraison n’indemnisent pas tous les livreurs malades

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Les plateformes de livraison Deliveroo et UberEats avaient annoncé, ces derniers jours, qu’elles indemniseraient les livreurs contaminés par le coronavirus.

« Ce qu’elles ne disent pas aux médias, dénonce Jérôme Pimot, cofondateur du Clap (Collectif des livreurs autonomes parisiens), c’est qu’il faut avoir fait 130 euros hebdomadaires pendant quatre semaines pour y prétendre ».

Marine, livreuse Deliveroo à Strasbourg, a été diagnostiquée positive au coronavirus. Le vendredi 20 mars, elle a contacté (…)

Lire la suite

Brèves

/

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*