L’État a dépensé un million d’euros contre les antinucléaires de Bure

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

L’enquête pénale ouverte en juillet 2017 contre les opposants au projet d’enfouissement de déchets nucléaires Cigéo dans la Meuse, accusés d’avoir tenté de mettre le feu à un hôtel-restaurant, a nécessité l’engagement de moyens financiers considérables de la part de la justice et de la gendarmerie, d’après une enquête conjointe de Mediapart et Reporterre. Cet article est le deuxième (sur trois) volet de notre enquête consacrée à l’enquête pénale contre les opposants au projet Cigéo. Retrouver ici le premier (…)

Lire la suite

Enquête

/
,

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*