L'État détruit l'ONF, les forestiers se rebellent

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Cinq cents agents de l’ONF ont manifesté jeudi 25 novembre à Paris. Leur grief ? Le gouvernement sabre dans les effectifs alors que les forêts françaises sont indispensables à la lutte contre le changement climatique.

Paris, reportage

Leurs anoraks kakis et leurs écussons sont plus courants dans les futaies qu’à la capitale, et pourtant. Jeudi 25 novembre, dès 9 h, quelque 500 agents bravaient la froidure matinale devant le siège de l’Office national des forêts, dans le 12e arrondissement de Paris. Ils (…)

Lire la suite

Reportage

/
,

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*