L'intersexualité des cyprinidés dans les cours d'eau de métropole

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

L’intersexualité des cyprinidés dans les cours d’eau de métropole
a.rousselet
ven 23/07/2021 – 11:34

Eau et milieux aquatiques

30/01/2019
Étude nationale de l'intersexualité des cyprinidés dans les cours d'eau de métropole

La présence dans l’eau de composés chimiques à effets endocriniens – ou perturbateurs endocriniens – est une préoccupation majeure en raison des dangers qu’ils présentent pour l’Homme et les écosystèmes. Ils sont notamment suspectés de perturber la reproduction de nombreuses espèces dont les poissons.
 

Auteur(s)
Ineris

Langue
FR

Nombre de pages
39

Mots-clés
glyphosate, produits phytosanitaires

Emprise géographique
France

Droits d’usage

L’étude sur l’intersexualité des cyprinidés en France a pour objectif d’établir une représentation du phénomène d’intersexualité (occurrence, sévérité) touchant 4 espèces (goujon, vairon, chevaine et gardon) dans les cours d’eau nationaux et ainsi d’identifier des sites à risque sur lesquels des actions spécifiques permettant d’identifier les causes de l’intersexualité pourront être mises en œuvre dans l’avenir. L’étude a été réalisée par l’Ineris entre 2013 et 2019 ; les pêches ont été effectuées par l’OFB.

Type
Rapport

Date de mise a jour
ven 23/07/2021 – 12:00

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*