L’Office national des forêts fait l’aumône auprès de multinationales polluantes

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

L’Office national des forêts est au bord de la faillite. Délaissé par les pouvoirs publics, l’établissement se tourne de plus en plus vers des capitaux privés pour financer une partie de ses missions d’intérêt général. Des entreprises peu scrupuleuses de l’environnement, comme Total, HSBC ou Ikea, entrent dans les bois. Au grand dam des forestiers.

On connaissait déjà les publicités de luxe sur les monuments historiques, les affiches clinquantes de mannequins Dior ou celles du tout dernier iPhone sur les (…)

Lire la suite

Enquête

/

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*