Lubrizol : les autorités connaissaient le risque d’incendie

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Depuis 2014, les documents officiels montrent que les autorités connaissaient le risque d’incendie dans le bâtiment A5 de l’usine Lubrizol. Pourtant, le préfet a laissé l’activité augmenter considérablement sans actualiser les précautions.

« Nous vous tiendrons quotidiennement au courant de l’avancée des divers travaux », a déclaré mercredi 2 octobre en fin d’après-midi le préfet de Seine-Maritime, Pierre-André Durand. Mais malgré les informations distillées par la préfecture et le gouvernement, de nombreuses (…)

Lire la suite

Enquête

/
,

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*