Lubrizol : une semaine après l’incendie, les Rouennais entre résignation et colère

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Plus d’une semaine après la catastrophe, les conséquences de l’incendie restent visibles à Rouen. Les personnes les plus touchées (les sans-abri, les enfants, les personnes angoissées) essaient de s’en remettre. En attendant les résultats des analyses supplémentaires, la vie doit reprendre son cours. Rouen (Seine-Maritime), reportage

Sept jours après l’incendie de l’usine Lubrizol à Rouen, les masques tombent. Seuls quelques irréductibles marchent encore dans la ville en se couvrant le visage, d’un (…)

Lire la suite

Reportage

/
,

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*