Mines d'or en Nouvelle-Guinée : les Papous sacrifiés, leurs montagnes éventrées

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

La Nouvelle-Guinée occidentale abrite de colossaux gisements d’or et de cuivre. Leur exploitation fait d’elle l’un des « trous noirs de la planète dans le domaine environnemental ainsi qu’en matière de droits humains », documente l’auteur de cette tribune. Premières victimes : les Papous.

Philippe Pataud Célérier est journaliste spécialiste de la Nouvelle-Guinée et écrit notamment pour le Monde Diplomatique. La Nouvelle-Guinée est riche. Immensément riche. Cette île de 800.000 km2, la plus grande après celle (…)

Lire la suite

Tribune

/
,
,

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*