Moins de gardes dans le Parc national des Cévennes, nature menacée

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Le ministère de la Transition écologique a récemment annoncé la création de quarante postes pour les aires protégées. Insuffisant, répondent les agents de terrain. Dans le Parc national des Cévennes, après dix ans de suppressions de postes, les agents sont à bout, et craignent que leur mission de protection de la nature en pâtisse. Florac, Ispagnac et Castelbouc (Lozère), reportage

Campés dans la pente recouverte d’herbes sèches et de genêts, jumelles en main, les deux hommes scrutent la montagne qui (…)

Lire la suite

Reportage

/

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*